Je sais pas si vous avez remarqué, il fait gris.
Gris beurk.
Gris froid.
On a eu un Avril digne d'Août et on se tape un Mai de Novembre.
Pwark.


En attendant d'avoir les moyens de me barer aux Seychelles pour oublier le temps Parisien, il faut bien trouver des palliatifs.
Du coup, voici ma solution, beaucoup moins chère que le Club Med.

Cette recette est librement adaptée d'une recette trouvée sur le forum SuperToinette (que je conseille très vivement à quiconque décide de se lancer dans la cuisine).

Le Pain Soleil à l'huile d'olive et aux céréales de Flaoua

Pour 1 pain ensoleillé :

Pour la pâte
- 350g de farine T55
- 150g de farine complète aux céréales (la mienne vient de chez BioCoop)
- 300 ml d'eau
- 1 sachet de levure boulangère sèche
- 2 cc de sel
- 2 CS d'huile d'olive (de la bonne bien parfumée hein !!)

Pour faire dorer
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cc d'huile d'olive

Dans le bol du robot, tamiser les deux farines et le sel. Creuser un puit au centre.
Dans un autre récipient mettre l'eau tiède, la levure et l'huile d'olive. Bien mélanger pour diluer la levure.
Verser le tout dans le puit creusé dans la farine.

Pétrir avec le crochet à pâte du robot. Tout d'abord 5 minutes en commençant à petite vitesse et en augmentant jusqu'à vitesse moyenne/forte (mon robot a 5 vitesse, je commence à vitesse 1 et au bout de 2 minutes en gros je suis à vitesse 4).  Pétrir 2 minutes de plus à puissance max (ce qui nous fait donc 7 minutes en tout).
A la fin du pétrissage, la pâte doit être lisse et élastique, pas trop collante.
Sortir la pâte du bol du robot et la déposer dans un grand saladier.
Couvrir d'un torchon et laisser reposer 1h dans un endroit assez chaud (ma technique : je préchauffe mon four à thermostat 1, je l'éteins et je place le saladier couvert dedans).
A la fin de l'heure, la pâte doit avoir doublé de volume.

Verser délicatement la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. la diviser en deux portions de (en gros) 250 et 600g.
Bouler les deux pâtons (pour la technique du boulage je vous recommande la technique illustrée du blog Le Pétrin) et laisser reposer sur le plan de travail 15 minutes.
Sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, déposer la plus grosse des deux boules et l'aplatir légèrement (à la main ca va très bien) jusqu'à ce qu'elle atteigne en gros 22cm de diamètre (si ça fait 21 ou 23, franchement, c'est pas la mort).
Bon, c'est là que les choses sérieuses commençent.
Inciser la pâte de deux croix, l'une en forme de +, l'autre en forme de X, en s'arrêtant à 2 ou 3 centimètres du bord. Je vous recommande fortement de vous servir d'un coupe pâte ou alors d'un couteau qui coupe très très bien.
En attendant de prendre une photo la prochaine fois que je fais du pain, voici un schéma de ce que vous devez obtenir :


Soulever chaque portion de pâte par la pointe et la rabattre vers l'extérieur en l'étirant légèrement.
Poser la petite boule au centre.
Voilà ce que vous devez avoir devant vous à ce stade :



Couvrir d'un torchon et laisser reposer 1h.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 250°C, en positionnant la lèche frite remplie d'eau chaude tout en haut du four (ce qui va créer de la vapeur dans le four).

Après ce nouveau temps de repos, votre pain devrait ressembler à ça :


Inciser alors les rayons dans le sens de la longueur (encore une fois avec une lâme très fine et affutée, je vous conseille un bistouri par exemple).
Les saupoudrer de farine.
Battre le jaune d'oeuf et l'huile de l'olive et badigeonner la boule du centre de ce mélange. Attention, ceci doit être fait vraiment à la dernière seconde avant d'enfourner, sinon c'est le dégonflage assuré !
Enfourner aussitôt sur une grille positionnée tout en bas du four.
Laisser cuire 7 minutes puis retirer la lèche frite et remonter la grille d'un cran.
Laisser cuire 5 minutes de plus puis remonter d'encore un cran.
Pour finir, cuire 8 minutes de plus.
Sortir le pain et le laisser refroidir.

Et voilà !