Bon faut bien que je vous l'avoue, mon escapade londonienne a porté un sérieux coup à mon régime.
Forcément, aller là-bas sans manger du bacon et des beans au p'tit déj, pour moi c'est sacrilège.
Si on ajoute à ça que, profitant de la profusion de Philadelphia cream cheese j'ai confectionné un abominablement riche cheesecake (recette à venir très bientôt) et qu'en plus j'ai clos le week-end par mon traditionnel pélerinage chez BK (rhalala le Whopper with Cheese, c'est quand même le summum du raffinement de la junk food), on a vite compris pourquoi ma balance fait la gueule.
Du coup, lorsqu'une violente envie de faire de la pâtisserie m'a prise à la gorge cet après-midi (ben oui, on est culinopathe ou on ne l'est pas), j'ai décidé d'improviser du light.

Et vous savez quoi ?
Ben le résultat est pas dégueu du tout.

Gateau ultra-léger au thé Matcha



Pour 8 muffins tout verts et aux formes un peu étranges (2 points WW par muffin)

- 1 yahourt brassé à 0% (125g)
- 2 oeufs moyens
- 25g d'édulcorant de cuisson en poudre
- 70g de farine
- 50g de maïzena
- 45g de beurre allégé à 41% (attention de bien prendre du beurre qui supporte la cuisson)
- 1 sachet de levure chimique
- 2cc de Matcha en poudre (ou Macha, c'est jamais écrit pareil ...)

Préchauffer le four à 180°C (th. 6) chaleur tournante.

Faire fondre le beurre à la casserole pour obtenir un beurre noisette. Laisser refroidir.
Dans un saladier, mettre le yahourt, puis les oeufs un par un en fouettant bien.
Ajouter l'édulcorant, la farine et la maïzena tamisés puis la levure. A nouveau bien fouetter.
Verser le beurre, fouetter (oui, encore !!).
Finir par le thé.

Verser la préparation dans des moules à muffins en silicone. Attention à ne pas trop remplir, ça gonfle beaucoup !!
On peut aussi faire cuire ça dans un moule à cake, chuis pas intégriste.

Enfourner pour 8 minutes, puis baisser à 150°C (th. 5) et laisser cuire encore 5 minutes.
Démouler et déguster, avec du thé, par exemple :)