Parmi les viandes les moins "chères" en points WW, on trouve, en première place, la dinde.
Blanc, escalope, roti, jambon, et vazy que je t'en bouffe à toutes les sauces.
De vous à moi, je préfère un bon gros steak bien sanguinolant, mais mon régime, lui, apprécie moins.
Du coup, la dinde est devenue une des bases de mon alimentation.
Avant, c'était le fromage.
On comprend mieux pourquoi j'ai hâte d'éradiquer enfin les quelques kilos en trop qu'il me reste.

Bref, je suis toujours à la recherche de nouvelles façons de cuisiner cette viande qui, avouons le, n'a pas grand intérêt à part son apport calorique minime.
Histoire de pas me tirer une balle en mangeant 100g d'escalope de dinde poêlée sans matière grasse 3 fois par semaine.
Or, j'ai récemment eu l'occasion de diner dans un restaurant de Teppanyaki.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est du japonais, et littéralement, cela signifie "grillé sur une plaque en fer" (si je suis entrain de dire une grosse connerie, les nippophones parmi vous ne manqueront pas de me fouetter avec des orties fraiches). En gros on se retrouve assis avec d'autres gens tout autour d'une grande table dont la majeure partie est occupée par une plaque de cuisson. Là, un monsieur armé de couteaux très impressionnants se pointe et cuisine viandes, poissons, crustacés, légumes et tofu sous votre nez, accomplissant généralement quelques acrobaties au passage pour épater la galerie.
Pour ceux qui ne connaissent pas, essayez, non seulement ca vaut le coup rien que pour le spectacle, mais en plus c'est vraiment délicieux.

Enfin, voilà, donc, hop, y a pas longtemps, j'ai mangé du Teppanyaki.
Mais j'ai surtout bien observé le cuistot aux longs couteaux pour voir comment il assaisonnait les divers plats.
Une nouvelle idée pour ma dinde trihebdomadaire était née, mise en application ce soir et je suis très très contente du résultat.

Sot l'y laisse de Dinde et Asperges poêlées à la Teppanyaki



Pour un mangeur de dinde un peu lassé de l'escalope à la poêle :

- 4 sot l'y laisse de dinde (mettez en 6 si vous n'êtes pas au régime ;p)
- 1/2 botte d'asperges vertes
- Saké de cuisine
- Sauce soja (Kikkoman salée)
- Jus d'un demi citron
- huile de sésame
- quelques brins de coriandre fraiche

Couper les queues des asperges, éplucher légèrement le bout.
Dans une poêle, mettre un tout petit peu d'huile de sésame (genre une petite cuillère à café).
Bien faire chauffer.
Y saisir les sot l'y laisse des deux côtés.
Baisser le feu (mettre à feu moyen).
Verser 1 cuillère à soupe de saké, 1 cuillère à soupe de sauce soja et une cuillère à café de jus de citron.
Faire mijoter et caraméliser quelques minutes, le temps que la dinde soit bien colorée.
Réserver la viande.
Remonter un peu le feu.
Déglacer les sucs de cuisson avec à nouveau 1 cuillère à soupe de saké, 1 cuillère à soupe de sauce soja et une cuillère à café de jus de citron.
Poêler les asperges dans ce jus, jusqu'à ce qu'elles soient tendres mais encore un peu croquantes (dès que la pointe d'un couteau s'y enfonce sans forcer).
Déposer les asperges dans une assiette avec la dinde.
Déglacer une dernière fois la poêle avec le même mélange, verser la sauce sur la dinde et les asperges.
Ciseler de la coriandre sur le tout.

Déguster avec un peu de riz blanc ou, encore mieux, du riz gluant.

PS : Oui, je sais, je suis pas encore au top sur les photos et présentations d'assiette. J'y travaille, promis.