Etre capitaine d'une équipe de golf, ça consiste surtout à stresser comme une malade pendant 48h, à se lever à 5h du mat' après n'avoir réussi à dormir que deux petites heures ridicules, à passer sa journée à courir partout sur le parcours pour tenter d'apercevoir ses joueuses, à se ronger les ongles jusqu'au sang, à se demander si l'affreuse brûlure qu'on ressent en permanence à l'estomac est un début d'ulcère et à tenter de lire l'avenir dans les entrailles fumantes d'un écureuil qu'on vient de sacrifier dans les bois.
Bon j'avoue, j'exagère. Enfin surtout sur le dernier point. Tout le reste est du domaine du vécu très récent.
Pour moi, le rôle de capitaine consiste aussi à bourrer le sac de mes joueuses de friandises diverses pour pallier à toute infime possibilité d'hypoglycémie sur le terrain.
Chaque jour je leur ai donc distribué à chacune un petit sachet contenant des fraises tagada (accompagnées de consignes du genre "Pour chaque birdie tu as droit d'en manger une"), des barres aux céréales, des sablés maison et des muffins.
La recette des sablés est à venir dans un prochain post, mais l'objet de celui-ci est de vous parler des muffins.
Au programme, j'avais prévu le premier jour des muffins allégés aux framboises (ben oui, c'est des filles tout de même, si je leur file que des trucs à 2000 calories, elles vont m'en vouloir) et pour le deuxième les mêmes mais avec des myrtilles.
Sauf que le destin s'en est mêlé et m'a poussée à improviser une recette qui s'est avérée être, à mon avis et à celui d'un grand nombre de gouteurs, la meilleure recette de muffins de l'univers connu (mais non j'enjolive pas).
En fait, lorsqu'est venu le moment de faire mes muffins à la myrtille samedi soir, je me suis rendue compte que la barquette de fruits que j'avais achetée la veille avait très mal supporté la journée d'attente et que les myrtilles étaient très abimées.
Bien embêtée, j'ai ouvert en grand les portes de mon placard à pâtisserie et j'ai laissé l'inspiration prendre les commandes ...

Muffins épicés à la nougatine et au chocolat (ou "ma recette des muffins ultimes")



Pour 12 muffins à se rouler par terre de bonheur :

- 255g de farine
- 2 cc de levure chimique
- 2 belles cc de mélange 4 épices
- 1/2 cc rase de sel
- 140g de sucre
- 1 oeuf
- 240ml de lait
- 1cc d'extrait de vanille
- 85g de beurre
- 80g de pépites de chocolat
- 30g de pépites de nougatine

Préchauffer le four à 210°C (th.7).
Mélanger dans un saladier les ingrédients secs : farine, levure, sel, sucre, épices, pépites de chocolat et de nougatine.
Mélanger dans un autre saladier les ingrédients liquides : battre l'oeuf, y ajouter le lait, la vanille et le beurre fondu, bien battre pour faire mousser.
Verser le mélange d'ingrédients liquides dans le mélange d'ingrédients secs. Mélanger le tout avec une cuillère en bois.
Ne surtout pas trop travailler la pâte ! C'est normal qu'il reste des grumeaux, il faut simplement mélanger assez pour qu'il ne reste pas de farine "sèche" visible.
Verser la pâte dans des moules à muffins en silicone, aux 3/4.
Enfourner, baisser le four à 180°C (th.6) et laisser cuire 20 minutes.
Les muffins sont cuits lorsqu'ils ont pris une jolie couleur dorée et qu'ils reprennent leur forme si on appuie dessus doucement avec le doigt.

Dévorer et se rouler par terre de bonheur.

Muffins allégés à la framboise

(je n'ai malheureusement pas de photo parce que celles que j'ai faites dans le speed à 5h du matin étaient en fait toutes ratées ...)

Pour 12 muffins moelleux, fruités et légers (1,5 points WW par muffin) :

- 100g de farine
- 60g de sucre
- 1/2 sachet de levure chimique
- 2 oeufs
- 100g de fromage blanc à 0%
- 125g (une barquette) de framboises

Préchauffer le four à 180°C (th.6)

Couper les framboises en petits morceaux. Personnellement, je les coupe en quatre dans le sens de la longueur, puis à nouveau chaque morceau en deux, mais ca dépend aussi de la taille des framboises.
Réserver.

Séparer le jaune d'un des 2 oeufs du blanc. Réserver le blanc.
Dans un saladier, battre énergiquement le jaune, le 2ème oeuf entier et le sucre. Le mélange doit mousser, blanchir, et prendre du volume. Ne pas hésiter à s'aider d'un batteur.
Y ajouter la farine, puis le fromage blanc. De nouveau bien battre le tout.

Verser les framboises coupées dans la préparation et mélanger doucement pour ne pas les écraser.

Monter le blanc restant en neige très très ferme et l'incorporer très délicatement.

Verser la pâte dans des moules à muffins en silicone en les remplissant aux 4/5èmes.
Enfourner pour 13 minutes.

Déguster sans se sentir coupable (et CA, c'est le meilleur).