Je rentre de vacances.
Deux conséquences :
1) Le frigo est vide
2) Une montagne de boulot me dégringole dessus
Pour pallier à la conséquence numéro 1, il me faudrait organiser un raid vers mon Carrouf local. Sauf que la conséquence numéro 2 ne m'en laisse tout simplement pas le temps.
Vous me direz, l'Homme inventa le congélateur et les boites de conserve, et ça c'est plutôt bien.
Je vous répondrai que oui, et d'ailleurs c'est ce qui me sauve la vie depuis mon retour.
Sauf qu'au petit déjeuner, moi, j'aime bien avoir du pain. Or on a pas encore inventé le pain en conserve et je déteste le pain congelé.
Qu'à cela ne tienne.
Ce matin, le temps que mon café coule, j'ai improvisé une petite recette de scones allégés.

Scones légers aussi bons que des vrais



Pour 6 scones tout moelleux et même pas gras (1,5 point WW l'unité) :

- 125g de farine
- 20g de beurre à 41%
- 8 cl de lait
- 25 gouttes d'édulcorant liquide de cuisson
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 220°C (th. 7/8) à chaleur tournante

Mélanger la farine, la levure et le sel.
Ramollir le beurre en le travaillant en pommade.
L'incorporer dans la farine en sablant légèrement.
Ajouter le lait et l'édulcorant. Mélanger avec une spatule puis pétrir avec les mains pendant 2 minutes, juste le temps d'obtenir une pâte souple.
Si elle est trop collante, ajouter un tout petit peu de farine.
Abaisser la pâte à la main sur un plan de travail légèrement fariné, sur une épaisseur d'environ 2 centimètres.
Découper des ronds d'environ 5 centimètres de diamètre à l'emporte pièce ou avec un verre.
Les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
A l'aide d'un pinceau, badigeonner les scones d'un peu de lait.

Enfourner pour 12 minutes.

Déguster encore chauds avec un peu de confiture de mûres maison (ou de ce que vous voulez, je suis pas intégriste ;p)