Je regarde la date de ma dernière recette et je me rends compte que ça fait plus de 2 mois que je n'ai rien posté.
Pourtant, si on m'avait demandé, j'aurais juré que ça faisait à peine 2 semaines.
Incroyable ce que le temps file quand on est enterrée sous 2 ou 3 montagnes de boulot !

Du coup, ces derniers temps, je me suis vraiment spécialisée dans la cuisine express.
Plus question de plats demandant des heures de préparation ou de mijotage, faut que ça se fasse vite et que ça soit bon !
Et puis le week-end, quand par bonheur j'ai assez de temps pour m'octroyer une grasse mat', je vous jure que j'en savoure la moindre seconde.
Et jusque là, c'était bien le problème quand je voulais préparer une brioche pour le petit dej' de mon homme.
La recette que j'utilisais était au top mais elle me demandait de me lever à des heures indues pour façonner après la pousse de la nuit, histoire que la deuxième pousse ait le temps de se faire et qu'on petit-déjeune pas à 15h.
Du coup je me suis mise en quête d'une recette de brioche qui se fasse beaucoup plus rapidement, et, surtout, dont la dernière pousse dure beaucoup moins longtemps.
Encore une fois c'est chez Supertoinette que j'ai trouvé mon bonheur, et plus exactement parmi les recettes de la célèbre Polange, boulangeuse émérite.
Rien qu'à lire le titre du post ("Cette brioche est un péché") j'en avais la bave aux lèvres.
Quelques petites adaptations plus tard, je peux le clamer haut et fort, OUI ! Cette brioche est un péché (et en plus elle est vite faite) !

Brioche du Péché



Pour une brioche destinée à 4 petits-déjeuneurs affamés :

- 120ml de lait à température ambiante
- 10ml de fleur d'oranger
- 1 oeuf + 3 jaunes (pour un poids total d'environ 100g)
- 90g de beurre mou coupé en petits morceaux
- 1cc de sel
- 190g de farine T55
- 200g de farine T45
- 50g d'amandes en poudre
- 50g de cassonade
- 1 sachet de levure boulangère (type Briochin)
- Un peu de sucre en grain pour la déco

Si votre brioche est destinée à être mangée au petit-déjeuner, la veille :

Préparer un levain express : Mélanger 50ml de lait et 50g de farine T55 avec le sachet de levure et laisser reposer 45 minutes.

Dans le bol du robot, mélanger les oeufs, le lait restant et la fleur d'oranger.
A part, mélanger le sucre et le sel puis ajouter aux ingrédients précédents. Mélanger à nouveau.
Ajouter ensuite la farine et la poudre d'amande et commencer à pétrir au crochet, à basse vitesse.
Dès que la pâte commence à s'amalgamer, ajouter le levain et augmenter un petit peu la vitesse.
Au bout de 5 minutes, ajouter le beurre petit à petit.
Pétrir encore une bonne dizaine de minutes jusqu'à ce que le pâton soit lisse et élastique, à peine un peu collant.
Couvrir le pâton et le laisser reposer à température ambiante (ou près d'un radiateur si il fait froid chez vous) pendant 3 heures.

Façonner la brioche. Personnellement je fais 8 boudins assez larges que je dispose les uns à côté des autres dans un grand moule à cake.
Laisser reposer une petite vingtaine de minutes puis couvrir et mettre au frigo jusqu'au lendemain matin.

Le jour J :

Sortir la brioche du frigo et la laisser reposer à température ambiante 45 minutes.
Pendant ce temps préchauffer le four à 200°C (th. 6/7) en prenant bien soin de disposer dans le bas du four un récipient métallique rempli d'eau.
Juste avant d'enfourner, au pinceau, badigeonner la brioche d'un mélange de lait et d'un peu de sucre et la saupoudrer de sucre en grain.
Cuire 25 à 30 minutes (tester la consistance avec une pointe de couteau).

Franchement, cette brioche n'a vraiment pas volé son nom. La pointe de fleur d'oranger est un régal et la poudre d'amande donne une texture incomparable.
Miam !