J'avoue, culinairement, ces derniers temps, je fais tout simplement n'importe quoi.
Entre l'hiver qui me rend morose et me donne des envies de comfort food pas light du tout, les journées de boulot interminables qui m'ôtent toute énergie pour cuisiner une fois rentrée à la maison et la période des fêtes qui amène son cortège de repas richissimes en lipides (aaaah le foie gras de Maman ..), c'est franchement pas la joie côté alimentation équilibrée.
Disons que je vis quelques culin-errements (heureusement, j'en perds pas le sens de l'humour, haha).

Et puis, ce soir, alors que je rentrais à la maison avec pour seule idée de m'écrouler sur le canap' en attendant le livreur de pizza, paf, comme ça, sans prévenir, sursaut salvateur, ça va pas être possible ma p'tite dame, on se sort les doigts du fondement et on se met aux fourneaux, bordel (oui, mes diatribes intérieures sont d'une finesse extravagante).
Examen du frigo, congélo, des placards, de la corbeille à fruits.
Résultat : des saint-jacques surgelées (des minis, limite des pétoncles mais y a écrit saint-jacques sur le paquet), des yaourts 0%, des tomates, des échalotes, des mandarines, des tas d'épices et d'herbes, du riz.
Réflexion intense d'au moins .. pfiiou.. 2 minutes, et hop, c'est parti.

Impro totale, et, comme souvent dans ces moments d'inspiration culinopathe soudaine, paf, c'est super bon.

Alors voilà.

Petites Saint-jacques à la Mandarine dans leur sauce comme un curry



Pour une working girl connaissant un soudain regain d'énergie (4 points WW):

- Une quinzaine de petites noix de saint-jacques (divisez par 3 pour des grosses)
- Une échalote
- 2 tomates
- 1cc rase de curry
- Le jus d'1 mandarine
- 1 CS de yaourt 0%
- Coriandre
- sel, poivre
- huile d'olive

Emincer l'échalote et la faire revenir dans un voile d'huile d'olive à feu vif.
Pendant ce temps, couper les tomates en dés. Les ajouter à l'échalote, faire compoter quelques minutes à feu moyen.
Ajouter le curry et un quart de verre d'eau. Saler, bien remuer, couvrir et laisser mijoter à feu doux.

Dans une autre poêle, jeter un autre voile d'huile d'olive et y faire revenir les Saint-jacques à feu vif (si elles étaient surgelées, on aura pris soin de les faire décongeler 10 minutes dans un bol rempli d'1/3 de lait et de 2/3 d'eau puis de bien les égoutter).
Lorsque qu'elles commencent à dorer (au bout d'une petite minute normalement), verser le jus de la mandarine et remuer vivement pour bien napper les noix qui vont rapidement caraméliser.
Poivrer.
Cuire encore 1 minute puis les verser dans la compotée échalotes / tomates / curry.
Ajouter le yaourt, bien remuer, laisser remonter en température.
Dès que la sauce est bien chaude, ajouter la coriandre ciselée hors du feu, mélanger et servir immédiatement.

Avec du riz par exemple (pour moi ce fut du riz gluant auquel j'applique une technique salvatrice : au lieu de le faire tremper 12h dans de l'eau froide, je le mets 1h dans de l'eau chaude, et hop, le tour est joué).